Repas de garde (cf articles 22

 L’établissement doit s’assurer que le résident a, en tout temps, accès à un repas de garde, quelle que soit le système mis en place.

Ce faisant, vous avez droit à vos repas gratuits durant les gardes en établissement, les gardes à domicile et les gardes de nuit en établissement, et ce, incluant le mois de nuit.  Par exemple, si votre garde est de 17 h à 20 h, vous avez droit au souper gratuit. Également, si votre garde est de 8 h à 20 h, vous aurez droit au dîner et au souper.

Dans le cas plus spécifique des gardes à domicile, si vous êtes dans l’enceinte de l’établissement durant ce qui est socialement reconnue comme étant « l’heure du repas », vous devez avoir vos repas de garde gratuitement. On parle ici du repas conventionné offert aux employés de l’installation à la cafétéria qui doit comprendre un repas complet, c’est-à-dire une soupe, un plat principal et un dessert (et ce, pour les dîner, souper et repas de nuit). Pour le déjeuner, cela doit inclure une boisson chaude et une assiette principale. 

Indépendamment des heures d’ouverture de la cafétéria, l’établissement a l’obligation de fournir tant les trois (3) repas de la journée, que le repas de nuit, selon le cas. Ainsi, il est nécessaire de mettre en place des mesures alternatives dans l’éventualité où la cafétéria serait fermé durant l’un de ses repas.