Tant mieux! Il n'y a pas de harcèlement psychologique, mais... 

Il n’en demeure pas moins que le comportement d'une personne dans votre milieu de travail semble avoir des effets néfastes sur vous. N'hésitez pas à parler de votre malaise à la personne qui vous fait sentir mal. Se parler peut contribuer à améliorer le climat de travail et sera bénéfique pour tout le monde. Dans certains cas, cette première action est suffisante pour que cesse le ou les comportements déplacés, nul besoin d’entreprendre d’autres démarches. 

Si toutefois les comportements déplacés continuent, le fait d’avoir fait part de votre malaise à la personne concernée évitera que cette personne ou l’établissement puisse prétendre qu’elle ne savait pas que cela vous affectait.