03 avril 2017

FMRQ Express - Avril 2017

Le mot du président

Chères Collègues, Chers Collègues,

Le printemps est maintenant arrivé. Nous sommes plusieurs à avoir débuté nos examens ou à être sur le point de nous présenter à un examen de certification au Collège des médecins de famille du Canada ou au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. L’année s’achève déjà. Il ne reste que trois mois avant que certains parmi vous débutiez votre pratique, vous lanciez dans une formation complémentaire, ou poursuiviez dans une surspécialité. Et la recherche d’un PEM ou d’un PREM demeure, avec les examens, l’un des moments les plus stressants et déstabilisants de votre formation.

Vous le savez, la FMRQ travaille constamment à améliorer vos conditions de travail, de manière à favoriser un milieu d’apprentissage et de dispensation des soins optimal pour vous tous. Les négociations en cours avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour le renouvellement de l’entente collective soulèvent d’ailleurs plusieurs enjeux en sens, vous pourrez en suivre l’évolution notamment en consultant les affiches à cet effet placées dans les salons des résidents au cours des prochains jours.

Dans cette mouvance de fin d’année chargée, vous constaterez que la prévention du stress, de la détresse et de l’intimidation, refera surface de façon concrète. Nos démarches pour assurer un poste à tous les médecins formés au Québec prennent aussi plusieurs formes : événements, tournée de présentations dans les milieux, service personnalisé offert par le personnel de la FMRQ.

Dans cette perspective, le 12 mai prochain, la FMRQ tiendra deux événements importants qui se succéderont ce jour-là : le Colloque sur la gestion du stress et la prévention du burnout, dans le cadre de la Journée du médecin résident 2017, et le Colloque annuel sur les PREM en médecine familiale. Le Colloque sur la gestion du stress débutera à 9 h 30 pour se terminer par un cocktail vers 15 h. Le Colloque sur les PREM en MF débutera par une conférence d’une heure à 16 h 30 et sera suivi d’un cocktail dînatoire où les résidents en médecine familiale pourront rencontrer des représentants des DRMG. Il est très important que vous vous inscriviez à ces deux événements. Pour ce faire, consultez les actualités sur la page d’accueil de notre site au www.fmrq.qc.ca.  

Par ailleurs, la Campagne de sensibilisation à l’intimidation dans les milieux de formation postdoctorale se poursuit. J’aimerais d’abord souligner la Campagne Facebook Médecins et Humains, réalisée en collaboration avec la Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ), qui nous permet d’afficher sur nos pages respectives des témoignages d’étudiants et de résidents en médecine qui présentent des modèles de rôle positifs dans leurs milieux. Je vous invite à nous transmettre vos témoignages en grand nombre. Vous trouverez le lien dans la rubrique à ce sujet dans ce FMRQ Express. Par ailleurs, vous recevrez sous peu un dépliant contenant des informations pour faciliter la dénonciation de situations d’intimidation dans vos milieux. Et si vous n’y trouvez pas réponse à vos questions, n’hésitez pas, consultez le personnel de la FMRQ qui pourra vous guider dans vos démarches.

La FMRQ se soucie de la qualité de votre formation, de la qualité de l’enseignement que vous recevez, de vos conditions de vie et de travail, de votre santé et bien-être ainsi que de votre carrière. Nous sommes là pour vous. Vous avez un problème ? Une question ? La FMRQ peut vous aider. Je termine en vous souhaitant tout le succès possible en cette fin d’année académique prochaine et pour vos examens.

Christopher Lemieux, MD
Président


FIRMES OFFRANT DES SERVICES de recherche de postes

Certaines firmes offrant des services de recherche de postes exigent un paiement de la part des médecins résidents, d’autres ne facturent que les cliniques qui adhèrent à leurs services. Une mise en garde s’avère nécessaire dans plusieurs cas, en raison des informations partielles et parfois erronées qui sont affichées sur leurs sites, ou encore des renseignements transmis aux médecins résidents dans le cadre de présentations sur les PEM et les PREM. Plusieurs cas d’informations importantes inexactes nous ont été rapportés. La rapidité avec laquelle les règles changent avec le gouvernement en place y est certainement pour quelque chose et c’est pourquoi nous tentons de notre côté d’être proactifs afin de pouvoir informer au mieux les membres. Si vous avez des questions concernant ces plateformes, vous pouvez communiquer avec Mme Geneviève Coiteux, coordonnatrice aux affaires pédagogiques – médecine familiale au 514 282-0256 ou au 1 800 465-0215, ou encore par courriel à prem-mf@fmrq.qc.ca.


Chronique juridique : L’enregistrement audio en contexte de milieu de travail

Par Me Audrey Laganière

Avec l’émergence des diverses technologies, incluant les téléphones intelligents et, plus récemment, les montres intelligentes, certains médecins résidents se sont questionnés sur leur droit d’enregistrer les interactions qu’ils ont avec des supérieurs, des collègues et des patients dans leur milieu de travail.

Les principes généraux

En théorie, il est possible d’enregistrer une conversation que l’on a avec une autre personne, même à son insu. En effet, la jurisprudence majoritaire a déterminé que le fait d’enregistrer une conversation à laquelle on prend part ne viole pas le droit à la vie privée de l’autre interlocuteur.

Il est toutefois interdit d’enregistrer une conversation à laquelle on ne prend pas part étant donné que, dans ce cas, la loi et la jurisprudence prévoient que cela viendrait brimer la vie privée des personnes qui verraient leur communication interceptée.

Les exceptions

Le droit à l’enregistrement n’est cependant pas absolu. Une décision récente a précisé que, bien que le principe général soit à l’effet que l’on puisse enregistrer une conversation que l’on a avec une autre personne, cela ne constitue pas un droit fondamental. Ainsi, une autorité peut vous empêcher de le faire pour des motifs raisonnables, dont un employeur et une université. Des conséquences, telles que des mesures disciplinaires, peuvent être imposées aux personnes qui contreviennent à ces restrictions.

Enregistrement d’un supérieur

Il est bien établi en jurisprudence qu’un employeur peut discipliner un employé qui enregistre ses supérieurs, car cela viendrait à l’encontre de l’obligation de loyauté du salarié envers son employeur et viendrait donc rompre le lien de confiance. D’ailleurs, certaines décisions imposent, à titre de sanction, au salarié ayant enregistré une conversation avec son supérieur, une suspension (allant jusqu’à plusieurs mois), et même un congédiement.

Enregistrement d’un patron lors de la remise d’une évaluation

Un patron qui remet une évaluation à un médecin résident agit comme supérieur, mais également comme représentant de l’université. Ainsi, au même titre que la relation employeur-salarié, une université peut interdire formellement ou décider d’imposer une mesure disciplinaire à l’étudiant qui décide d’enregistrer son superviseur à son insu lors de la remise d’une évaluation, étant donné l’importance du lien de confiance et d’un climat propice à l’apprentissage.

Enregistrement d’un collègue

Dans un contexte de relation de travail, l’établissement est également justifié d’empêcher un médecin résident d’enregistrer des conversations qu’il a avec des collègues dans l’objectif de favoriser le climat et la collaboration entre les intervenants du secteur de la santé.

Enregistrement d’un patient

Un médecin résident ne peut pas enregistrer la consultation qu’il a avec un patient, car ce dernier bénéficie du secret professionnel prévu par la loi. Un médecin résident contreviendrait donc à ses obligations déontologiques s’il enregistrait un patient sans son consentement.

Admission en preuve d’un enregistrement dans une instance judiciaire

Dans le cadre d’une instance judiciaire, il est généralement possible de mettre en preuve l’enregistrement d’une conversation à l’insu de l’un des interlocuteurs pour venir, par exemple, établir le bien-fondé d’une demande ou pour contredire un témoignage. Par contre, dans ce cas, la partie qui entend se servir de cet enregistrement doit prouver l’authenticité de l’enregistrement selon divers critères, entres autres, en déterminant l’identité des interlocuteurs, la fidélité de l’enregistrement et donc le fait que celui-ci rapporte l’entièreté de la communication, l’audibilité de l’enregistrement, etc. Bien que cette preuve soit habituellement admise, certaines décisions ont émis des réserves sur la portée à donner à de tels enregistrements, puisque la personne qui enregistre sait qu’elle est enregistrée et pourra donc moduler ses propos au détriment de la personne qui ignore ce fait. 

En conclusion, bien qu’en théorie un individu puisse enregistrer la conversation qu’il a avec un autre individu, dans le cas des médecins résidents, l’établissement et l’université peuvent imposer des sanctions à ceux qui enregistrent une conversation à l’insu d’une autre personne au bénéfice du climat de travail et de l’apprentissage. Il sera évidemment possible de le faire avec le consentement de la personne enregistrée.


PRIX PROFESSION SANTÉ 2017

Les Prix Profession Santé se donnent pour mission de faire rayonner les valeurs de travail d’équipe et de communication incarnées par des professionnels de la santé, alors même que de récentes législations favorisent de plus en plus l’élargissement des pratiques. Ils récompensent des infirmières, des médecins et des pharmaciens dont la pratique se démarque et mérite d’être reconnue.

Catégories de prix remis aux médecins, pharmaciens et infirmières

  • Pratique novatrice
  • Partage des connaissances
  • Collaboration interprofessionnelle

Catégorie de prix récompensant une équipe 

  • Équipe interprofessionnelle

La date limite pour soumettre une candidature est le 27 juin 2017. Toute l’information sur l’édition 2017 se trouve en ligne, à l’adresse suivante :

http://www.professionsante.ca/microsites/prixprofessionsante/index.php


Colloque/Conférences

Collège québécois des médecins de famille

Le Collège québécois des médecins de famille (CQMF) tiendra sa 32e Assemblée scientifique annuelle (ASA) les 25 et 26 mai 2017, au Palais des congrès de Montréal (Montréal). Pour plus d’information, consultez la fiche descriptive ci-jointe.

Congrès de gynécologie-périnatalité du 17 au 19 mai 2017

Le congrès de gynécologie-périnatalité organisé par l'hôpital du Sacré-Cœur et d'autres hôpitaux du Québec aura lieu du 17 au 19 mai 2017 à l'hôtel Hilton du Lac Leamy à Gatineau. Pour plus d’information, consultez le programme ou communiquez avec Mme Danielle Pelletier au 819 864-4650. Pour vous inscrire www.congresperinatalite.org.

17e Edition de la Journée annuelle du Réseau de cancérologie de la Montérégie

Le Réseau de cancérologie de la Montérégie tiendra sa 17e Journée annuelle le vendredi 2 juin 2017 à l’Espace Rive-Sud à La Prairie. Les organisateurs remettront à cette occasion le Prix Jean-Latreille, pour souligner l’excellence du travail accompli en Montérégie. Pour poser la candidature d’une personne ou d’un groupe, communiquez avec Mme Diane Potvin au 450 466-5000 poste 3825 ou par courriel à diane.potvin@rrsss16.gouv.qc.ca.


DPC de l’Université de Montréal 2016-2017

La Direction du développement professionnel continu de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal propose de nouvelles activités de formation en 2016-2017. Pour vous inscrire aux activités disponibles, consultez le site à https://www.dpcmed.umontreal.ca/events/ Des tarifs réduits sont offerts aux résidents. Pour vous abonner à la liste d’envoi courriel, envoyez votre adresse courriel à : info-dpcmed@umontreal.ca, en indiquant « Abonnement » dans l’objet de votre message*, et le tour est joué! (* À tout moment il vous sera possible de retirer votre nom de la liste.)

Vous pouvez aussi suivre la direction DPC sur Facebook! : https://fr-ca.facebook.com/DPCMedUdem/


Formations accréditées à l’Université de Sherbrooke pour 2016-2017

Le Centre de formation continue de l’Université de Sherbrooke propose plusieurs formations accréditées destinées à tous les médecins résidents. Pour connaître les programmes, dates et endroits des formations, consultez la programmation.          

Toutes les inscriptions se font en ligne et vous assurent une place automatiquement à www.usherbrooke.ca/cfc.


Centre de formation continue – Université de Sherbrooke

Ateliers/Colloques/Cours de réanimation et de soins intensifs/Cours spécialisés

Le Centre de formation continue de l’Université de Sherbrooke propose plusieurs formations accréditées destinées à tous les résidents. Pour plus d’information, consultez la liste ou communiquez avec Mme Francine Choquette au 819 821-8000 poste 75845.


Formations accréditées au CHU Ste-Justine en 2017

Consultez le tableau des formations proposées par le CHU Sainte-Justine jusqu’en novembre 2017.


ALDO Québec - Calendrier 2017

Calendrier 2016 - 2017

11 avril

Montréal

U McGill (ANG)

9 mai

Montréal

U de Montréal

16 mai

Montréal

U McGill (ANG)

30 mai

Québec

U Laval

20 juin

Montréal

U de Montréal

4 juillet

Montréal

U McGill (ANG)

5 septembre

Montréal

U de Montréal

26 septembre

Montréal

U McGill (ANG)

18 octobre

Montréal

U de Montréal

31 octobre

Sherbrooke

U de Sherbrooke

14 novembre

Québec

U Laval

21 novembre

Montréal

U de Montréal

5 décembre

Montréal

U McGill (ANG)


Les séances de formation
ALDO-Québec se déroulent entre 13 h et 16 h, à moins d’avis contraire. Le formulaire d’inscription est disponible sur le site du Collège et doit parvenir au service responsable au moins un mois avant la tenue de la séance de formation, sinon des frais additionnels pourraient être exigés. Pour plus d’information, consultez le site du CMQ, sous la rubrique Étudiants, résidents et moniteurs/Examens et ALDO.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec la FMRQ au 514 282-0256 ou au 1 800 465-0215 ou encore par courriel à fmrq@fmrq.qc.ca. Vous pouvez aussi consulter notre site Internet au www.fmrq.qc.ca.