Le moonlighting

Les médecins résidents en formation complémentaire et qui détiennent un permis d’exercice du CMQ peuvent obtenir l’autorisation d’effectuer des activités médicales dans n’importe quelle région sans détenir d’avis de conformité (article 3.09 de l’Entente particulière).

Le médecin résident qui détient une telle autorisation doit effectuer des activités comprises dans la liste des AMP que le DRMG a rendues disponibles dans le territoire où il souhaite pratiquer. Il est alors réputé être adhérent aux AMP.

À noter que celui qui se prévaut de cette autorisation ne cumule pas de jours de pratique aux fins du calcul d’une première année de pratique.

Modalités

  • Vous devez faire une demande auprès du DRMG de chaque région où vous souhaitez exercer pendant votre résidence.
  • Le DRMG peut autoriser la demande si les activités font partie des AMP de la région.
  • L’autorisation est accordée pour une période maximale d’un an. Elle est renouvelable tant que le statut de résident est valide.
  • Le DRMG avise le Comité paritaire et la RAMQ des autorisations qu’il a émises aux fins d’exemptions pour absence d’avis au PREM et pour absence d’adhésion aux AMP pendant la période en cause.

Dans le cas d’activités médicales effectuées dans le cadre du mécanisme de dépannage, l’autorisation est accordée par le Comité paritaire.