La marche à suivre

Pour effectuer du moonlighting durant la résidence, vous devez:

  • avoir un permis d’exercice régulier (que vous pourrez obtenir avoir réussi votre examen de certification et complété tous vos stages) ;
  • être inscrit au Tableau de l’Ordre (Collège des médecins du Québec) et avoir payé votre cotisation annuelle ;
  • détenir une assurance responsabilité professionnelle complémentaire à celle qui vous couvre comme médecin résident. L’ACPM aura besoin de votre numéro de permis pour finaliser le dossier. Votre demande d’adhésion peut se faire en ligne. Pour ce faire, vous devez contacter l’Association canadienne de protection médicale/ACPM)
  • vous inscrire auprès de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) pour votre facturation, lorsque vous aurez votre permis et votre couverture d’assurance, vous devrez. Le Collège enverra une copie de votre permis d’exercice à la RAMQ. Cette dernière vous transmettra un numéro d’identification personnel (NIP) et vous pourrez vous inscrire en ligne ;
  • Sachez que votre rémunération sera soumise à une cotisation destinée à la Fédération des médecins spécialistes du Québec lorsque vous ferez du moonlighting. Les montants sont retenus sur la rémunération au prorata de votre facturation, jusqu’à un montant maximal. 

Il est très important de ne pas faire de moonlighting dans une installation où vous êtes en stage. La loi interdit que vous ayez un statut de médecin résident et un statut de patron dans une même installation à la fois.