Les boursiers

Vers la fin mai, le MSSS transmet aux DRMG éligibles, la liste des boursiers à désigner pour la prochaine année ainsi que le formulaire d’intérêt à remplir pour l’obtention de boursiers pour leurs régions.

Vers la fin juin, les DRMG doivent informer le MSSS du nombre de boursiers demandés, des territoires ciblés pour l’installation de boursiers et des candidatures pressenties à l’aide du formulaire dûment rempli.

Les boursiers sont informés de la liste des régions et des territoires qui leur sont accessibles. Ces derniers ont jusqu’au 30 septembre pour exprimer leurs préférences quant au territoire de désignation.

Au début d’octobre, le Comité consultatif MSSS-FMOQ analysera les demandes et fera ses recommandations au Ministre pour la désignation des boursiers.

Au plus tard le 15 octobre de l’année courante, le DRMG est informé de la liste des boursiers dont la désignation est recommandée officiellement pour sa région et pour laquelle une place au PREM devra être réservée.

Au plus tard le 15 octobre, les boursiers sont informés de la recommandation relative à leur région de désignation et de leur obligation à déposer une demande d’avis de conformité au PREM pour cette région entre le 15 et le 31 octobre de l’année en cours. Après le 31 octobre, le boursier qui n’a pas déposé sa demande d’avis de conformité pour la région recommandée est réputé s’être désisté de son engagement boursier.

Le DRMG a l’obligation d’accorder un avis de conformité au PREM à chacun des boursiers recommandés pour sa région et qui aura déposé son avis de conformité dans les délais prescrits. Le DRMG informe ensuite le MSSS du lieu où il déploiera les services des boursiers recommandés pour sa région pour entériner officiellement la désignation.

À moins d’une décision contraire du MSSS, la désignation du candidat boursier demeure valide en dépit d’un éventuel report du début de pratique. Dans pareille situation et afin de respecter le délai d’installation de 12 mois prévu à l’Entente particulière, le candidat est enjoint de déposer une demande d’avis de conformité au PREM de l’année suivante permettant ainsi de libérer la place pour un candidat non boursier qui s’installerait dans l’intervalle.